inspirations
Daniel Goleman, Marshall B. Rosenberg et Arun Gandhi,
Jack Kornfield, Eckhart Tolle, Irvin Yallom, Rollo May, Philippe Lançon, Anne Dufourmantel, Thierry Janssen...
les parapluies d'Eric Satie

les parapluies d'Eric Satie

confidences d'un homme en quête de s

confidences d'un homme en quête de s

Puissance de la douceur

Puissance de la douceur

comme par magie

comme par magie

Philippe Lançon Le lambeau

Philippe Lançon Le lambeau

le courage de créer Rollo May

le courage de créer Rollo May

Irvin Yallom

Irvin Yallom

Elaine N. Aron

Elaine N. Aron

Jack Kornfield

Jack Kornfield

Marshall Rosenberg

Marshall Rosenberg

Daniel Goleman

Daniel Goleman

Daniel Goleman

Daniel Goleman

Daniel Goleman

Daniel Goleman

Eckhart Tolle

Eckhart Tolle

dernières lectures
Stéphanie Kalfon "Les parapluies d'Eric Satie" 
"La folie n’est pas du côté de l’extravagance, elle est du côté de la normalité. Les gens seuls, les déviants, les étranges, les bizarres, ne sont que la doublure honnête des photocopies carbone qui représentent la masse des vivants. Ceux qui marchent sur la tête, les vrais fous, sont ceux qui n’ont jamais besoin d’air.» Le génie ou l’imposture, telle est l’ambiguïté qui a condamné Satie à la solitude. Désireux de ne jamais dévoiler ses fragilités, le compositeur a caché toute sa vie la tristesse qui le dévorait. Dans un texte aussi habité que fantaisiste, Stéphanie Kalfon la laisse résonner".
 
 
Thierry Janssen "confidences d'un homme en quête de sens"
"Revenir à soi pour mettre notre cohérence au service de l’essentiel. La cohérence est un précieux outil de vie car le fait d’agir en accord avec ce que nous vivons constitue un gage de succès. Il est donc important de discerner au service de quelles intentions nous utilisons notre cohérence. Agissons-nous sous la pression des peurs de notre ego ou bien sommes-nous motivés par les intentions apaisées de notre moi profond ? A travers son témoignage personnel, Thierry Janssen nous rappelle combien il est difficile de rester cohérent par rapport à ce que l’on appelle l’Essence ou le Soi. C’est pourtant la seule quête qui vaille vraiment la peine d’être menée au cours de notre existence".
Je viens de terminer ce livre et j'ai envie de l'offrir à tous mes amis, à toutes les personnes que j'accompagne car il parle avec beaucoup de simplicité, d'authenticité, d'humilité, et de puissance aussi, d'un chemin vers l'Essence de soi, le sens de la vie, la joie de vivre. juin 2019
Anne Dufourmentel "la puissance de la douceur"
"La douceur est une énigme. Incluse dans un double mouvement d'accueil et de don, elle apparaît à la lisière des passages que naissance et mort signent. Parce qu'elle a ses degrés d'intensité, parce qu'elle a une force symbolique et un pouvoir de transformation sur les êtres et les choses, elle est une puissance. En écoutant ceux qui viennent me confier leur détresse, je l'ai entendue traverser chaque expérience vécue. En méditant son rapport au monde, il apparaît que son intelligence porte la vie, la sauve et l'accroît." Les joies, les attentes, les ennuis de l'enfance sont des événements qui nous rassemblent dans une intensité qui va donner le là à toute une existence. En ce sens, toute l'enfance est "traumatique" non dans un sens dramatique, mais du fait d'atteindre en nous des territoires psychiques d'abord par la perception et la sensibilité."
 
Elisabeth Gilbert "comme par magie"
Depuis près de dix ans, des milliers de lecteurs de par le monde ont été inspirés et influencés par les livres d'Elizabeth Gilbert. Aujourd'hui, l'auteur puise dans son propre processus de création pour partager avec nous sa sagesse et son point de vue unique sur la créativité, et nous encourage à aller à la recherche de notre inspiration. Elle nous montre comment capturer ce que nous aimons le plus et comment tenir tête à ce qui nous fait le plus peur ; évoque les attitudes, les approches et les habitudes dont nous avons besoin pour vivre notre vie de la façon la plus créative qui soit.

Que nous souhaitions écrire un livre, relever de nouveaux défis professionnels, poursuivre un rêve trop longtemps mis de côté ou simplement insuffler un peu plus de passion dans notre quotidien, Comme par magie nous ouvre les portes d'un monde de merveille et de j
oie.
 
Philippe Lançon "Le lambeau"
le retour à la vie d'un survivant de “Charlie Hebdo” Gallimard avril 2018
Le Lambeau restera pour moi une lecture capitale, oeuvre majeure, joyau d'intelligence et de sensibilité, dialogue intérieur d'une richesse inouïe sur le chemin de la reconstruction.
"récit âpre et d’une grande profondeur, qui retrace tout ensemble le long parcours médical subi par Philippe Lançon, gravement blessé au visage au cours de l’attentat, mais aussi un itinéraire mental qui tient de l'initiation, voire de la conversion au sens métaphysique du terme : il s’est agi pour le journaliste de Libération, au cours de ces mois qui ont suivi l’attentat, de se défaire de son « ancien moi », écrit-il, et de tenter de tracer les contours du nouveau, de l'habiter, de tenter d’y retrouver une forme de sérénité.
 
Rollo May "le courage de créer" Reconnaître ses talents, s'engager et se remettre au monde"
" Et si, l imagination et l'art n'étaient pas, comme on le croît trop souvent, une parure superficielle de la vie mais plutôt la source essentielle de toute expérience humaine. Et si, la logique et la science étaient issues de toute forme artistique et non l'inverse... la société serait-elle différente ? Serions-nous enclin à écouter nos pulsions créatrices et à les appliquer dans notre quotidien ? Le courage de créer nous plonge au coeur des impulsions créatives profondes qui, une fois libérées, nous permettent de nous accomplir et déjouer les vieux scénarios inhibiteurs, trop longtemps ancrés en nous, pour dépasser nos peurs. C est aussi la découverte de nouvelles formes, de nouveaux symboles, de nouveaux modèles sur lesquels nous pourrons bâtir une société. Toute profession exige cette sorte de courage. En sa qualité de thérapeute, Rollo May a pu observer ses patients et les aider à découvrir ou à redécouvrir leur potentiel créateur. Il s appuie sur la définition antique de la créativité qui la présente comme une « folie divine », un moyen d échapper à la psychose. L'être créatif serait en effet protégé de la folie grâce à sa faculté de créer".

© edithdefaverges 2018 Tel 06 82 85 33 46

  • Gris LinkedIn Icône
  • Instagram - Grey Circle
le courage de créer Rollo May